Deanna Monaco

Deanna Monaco, CSCMP
Teva Canada Limitée
Directrice de l'approvisionnement indirect pour l'Amérique du Nord
Toronto (Ontario)

Décrivez votre travail actuel; quel est votre rôle dans l’entreprise?

Mon rôle actuel consiste à orienter, à diriger et à exécuter des projets d'approvisionnement indirect touchant diverses catégories de dépenses indirectes au Canada et en Amérique du Nord, en partenariat avec des intervenants clés et l'équipe d'approvisionnement à l'échelle mondiale. Je suis responsable du développement stratégique, de l'optimisation, du sourçage stratégique, des négociations de contrats et de la mise en œuvre des projets; des initiatives de réduction des coûts et du suivi des mesures appliquées, des gains d'efficacité en matière de dépenses et des relations avec les fournisseurs. Je possède une vaste expérience en approvisionnement dans divers secteurs de l'industrie pharmaceutique : fournitures de maintenance, de réparation et d'exploitation (MRE); ingénierie; organisation matérielle; immobilisations; TI; laboratoires; ventes et marketing; ressources humaines; environnement, santé et sécurité; déchets; logistique et emballage.

Pourquoi avez-vous choisi une carrière en gestion de la chaîne d’approvisionnement?

Au début de ma carrière à Teva Canada Limitée en 2006, j'offrais du soutien à l'équipe de projet chargée de la mise en œuvre du système ERP. C'est dans ce cadre que j'ai été initié aux achats et à la chaîne d'approvisionnement; en effet, j'ai aidé l'équipe de gestion des approvisionnements à recueillir des données et à effectuer des mises à jour relativement à toute l'information sur les fournisseurs et les articles. À ce titre, j'ai eu l'occasion de travailler avec de nombreuses personnes expérimentées, aussi bien à l'interne qu'à l'externe, et de participer à plusieurs  projets d'approvisionnement clés touchant diverses catégories de dépenses. J'ai constaté que c'était un domaine qui me plaisait et graduellement, j'ai occupé des postes assortis de responsabilités accrues dans les secteurs de l'approvisionnement indirect, de la chaîne d'approvisionnement et de la gestion des matières (emballage); depuis 2012, je suis de retour au service de l'approvisionnement indirect. La variété même de secteurs qui se rattachent à l'approvisionnement m'a attiré dès le départ et j'avais hâte de relever les nombreux défis qui se présentaient; je retire une grande satisfaction du travail que j'effectue dans le cadre de projets, des interactions à tous les échelons de l'entreprise, de la collaboration et de mes responsabilités en matière de leadership; il y a toujours quelque chose de nouveau qui se présente.

À quoi ressemble votre travail quotidien au sein d’une chaîne d’approvisionnement? Décrivez une journée type.

En approvisionnement indirect, les journées types se suivent et ne se ressemblent pas! J'ai habituellement plusieurs projets sur la planche; par conséquent, je peux créer des documents relatifs au sourçage, analyser des données, étudier des propositions, faire des analyses comparatives, préparer des plans d'urgence relatifs à des produits de base clés ou négocier un contrat avec un nouveau fournisseur. Je peux également me pencher sur des aspects inefficients et essayer d'améliorer des processus en place ou développer une solution pour un aspect qui, à mon avis, présente des possibilités. Je suis toujours à la recherche du meilleur prix, sans pour autant laisser de côté la qualité et le service, qui sont aussi des éléments importants; il faut analyser l'ensemble de la proposition. Au cours d'une journée type, j'ai aussi souvent des rencontres avec des fournisseurs clés avec lesquels nous collaborons, pour trouver des moyens de réduire les coûts, pour passer en revue les cartes de pointage et les indicateurs clés de performance et pour établir et mettre en place des pratiques d'excellence au sein de l'entreprise.

Qu’est-ce qui vous a incité à obtenir le titre de professionnel en gestion de la chaîne d’approvisionnement (p.g.c.a.)?

Tout au long de ma carrière à Teva Canada Limitée, j'ai eu l'occasion de travailler avec de nombreux professionnels chevronnés de l'approvisionnement. Ces personnes m'ont conseillée et orientée en matière d'approvisionnement et de gestion de la chaîne d'approvisionnement depuis mes débuts en 2006 et m'ont toujours soutenue. Elles m'ont fait connaître l'AGCA et m'ont encouragée à entreprendre le programme menant au titre de p.g.c.a. Je croyais que ce serait difficile de travailler à temps plein et de retourner aux études, mais j'ai vraiment aimé l'expérience! J'ai eu l'occasion de rencontrer des personnes provenant de divers secteurs et d'échanger avec elles, ce qui m'a permis de voir l'environnement changeant de la GCA sous divers angles.

Comment votre appartenance à l’AGCA et votre titre de p.g.c.a. vous ont-ils été profitables, à vous et à votre organisation?

Le titre de p.g.c.a. est le titre le plus convoité et le plus répandu dans le domaine de la gestion de la chaîne d'approvisionnement au Canada, et dès le moment où j'ai commencé le programme et après avoir officiellement obtenu le titre, j'ai eu l'impression de pouvoir appliquer les connaissances, les compétences et les aptitudes de pointe acquises dans le cadre du programme à tous les aspects de mon travail. Je suis devenue une leader innovatrice et une stratège, et j'ai mis à profit mes compétences avancées pour relever des défis, tisser des liens, orienter le changement, réduire les coûts, négocier des contrats, faire preuve de créativité et trouver des fournisseurs au sein du marché mondial en constante évolution.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui entreprend une carrière en gestion de la chaîne d’approvisionnement?

Je donnerais le conseil suivant aux gens qui veulent entreprendre une carrière en gestion de la chaîne d'approvisionnement : soyez patients et déterminés à atteindre votre but et n'ayez pas peur de poser des questions. Le travail dans le domaine de la gestion de la chaîne d'approvisionnement, que ce soit en approvisionnement ou en logistique, peut être  extrêmement exigeant et comporter son lot de défis. Cela ne convient pas à tout le monde. Pour beaucoup de jeunes professionnels, il peut s'avérer difficile d'appliquer les notions acquises à leur travail ou à leur entreprise. Le changement est toujours dérangeant. Cependant, il faut y mettre le temps. Faites appel aux gens qui vous entourent et apprenez le plus de choses possible; ce transfert de connaissances est très important. Pour ma part, j'ai appris beaucoup de mes collègues et des personnes avec lesquelles j'étudiais. Une fois passé le stade d'introduction à la chaîne d'approvisionnement, votre travail devient très enrichissant et extrêmement important pour votre entreprise.

Selon vous, en quoi le titre de p.g.c.a. influera-t-il sur votre carrière?

Le titre de p.g.c.a. m'a permis de devenir une professionnelle agréée dans le secteur de la gestion de la chaîne d'approvisionnement et d'apporter ainsi une valeur ajoutée à mon entreprise. Je bénéficie d'un avantage concurrentiel par rapport aux autres personnes qui n'ont pas obtenu ce titre, puisque je possède toutes les compétences professionnelles nécessaires pour exercer diverses fonctions au sein de la chaîne d'approvisionnement. Ce titre est la plus haute distinction dans le domaine et je crois que le fait de l'avoir obtenu aura des répercussions positives tout au long de ma carrière.