KeithCarruthers large

Keith Carruthers
Président
Strategic Sourcing International
Truro (Nouvelle-Écosse)

Décrivez votre travail actuel; quel est votre rôle dans l’entreprise?

Après avoir travaillé de nombreuses années en gestion de la chaîne d'approvisionnement dans le secteur manufacturier, j'ai créé une entreprise d'approvisionnement international dont l'objectif est de faciliter la réduction de coûts pour les sociétés canadiennes qui souhaitent trouver des sources internationales d'approvisionnement en biens et en services. Mon rôle consiste à établir de solides relations avec des fournisseurs à l'échelle internationale et à prendre les mesures nécessaires pour assurer que nos clients obtiennent des tarifs, une qualité et un service exceptionnels de la part de ces fournisseurs.

À quoi ressemble votre travail quotidien au sein d’une chaîne d’approvisionnement? Décrivez une journée type.

Le travail d'un entrepreneur n'est jamais pareil d'une journée à l'autre. Je peux voyager à l'étranger pour visiter des fournisseurs ou établir de nouveaux contacts, évaluer de nouvelles sources d'approvisionnement, m'occuper des ventes et faire de la prospection, gérer les questions relatives au personnel et les livraisons en clientèle, ou prévoir des contrôles de qualité pour les nouveaux produits ou les nouveaux outils. Mon rôle a évolué et dépasse maintenant le cadre de la gestion de la chaîne d'approvisionnement.

Pourquoi avez-vous choisi une carrière en gestion de la chaîne d’approvisionnement?

Comme plusieurs autres spécialistes de la chaîne d'approvisionnement, j'ai commencé à œuvrer dans ce domaine lorsque l'entreprise pour laquelle je travaillais a eu un besoin urgent d'aide en la matière; jusque-là, j'avais fait carrière dans le domaine de l'exploitation. J'ai immédiatement été surpris par l'effet considérable que notre travail pouvait avoir sur les résultats de l'entreprise, alors j'ai décidé d'orienter ma carrière en gestion de la chaîne d'approvisionnement. J'ai une carrière incroyable et ce domaine me passionne encore.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail?

J'aime établir de solides relations mutuellement profitables pour toutes les parties. Le domaine de la GCA s'est transformé radicalement au cours des deux dernières décennies. La clé du succès réside dans l'établissement de relations durables, qui ouvrent la voie à un monde d'occasions et permettent de réduire considérablement les risques.

Selon vous, quels sont les changements importants qui sont survenus dans le domaine de la chaîne d’approvisionnement au cours des cinq dernières années? Quelles seront, selon vous, les tendances qui apparaîtront dans les cinq prochaines années?

Selon moi, les plus grands changements sont l'expertise requise en raison de la mondialisation du marché, de même que l'apparition de la fonction de gestion de la chaîne d'approvisionnement dans de nombreuses entreprises, qui en sont venues à la conclusion que cette fonction exigeait des compétences spécialisées, qu'elle pouvait être de nature très stratégique et qu'elle pouvait avoir des répercussions importantes sur les résultats de l'entreprise.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui entreprend une carrière en gestion de la chaîne d’approvisionnement?

C'est une carrière très enrichissante, et pas seulement sur le plan financier, car on a le sentiment de jouer un rôle important au sein de l'entreprise. C'est un rôle qui peut être hautement stratégique et qui permet au spécialiste du domaine de faire un travail très diversifié pouvant transformer radicalement la façon dont l'entreprise mène ses activités.

Quel est le secret pour retirer le maximum de votre appartenance à l’AGCA?

Le réseautage est une occasion souvent négligée ou mal comprise par les membres de l'AGCA. Les personnes qui participent aux activités offertes pensent souvent au côté social du réseautage, mais la création d'un réseau solide de professionnels hautement qualifiés peut s'avérer une ressource importante pour les professionnels de la GCA. Au fil du temps, j'ai tissé des liens avec un petit groupe de p.g.c.a. qui sont mes « personnes-ressources » lorsque j'ai besoin d'aide dans un domaine particulier. Ce réseau s'est avéré très utile pour moi et pour mon entreprise.

Comment votre appartenance à l’AGCA et votre titre de p.g.c.a. vous ont-ils été profitables, à vous et à votre organisation?

Le titre de p.g.c.a. m'a permis d'accroître ma crédibilité au sein du marché, particulièrement dans un contexte de services-conseils. Grâce à la formation que j'ai suivie, j'ai aussi acquis une solide expertise dans mon domaine, qui me sert tous les jours.

Quel rôle le réseautage joue-t-il dans votre carrière professionnelle?

Mon engagement auprès de l'AGCA n'a pas seulement enrichissant, mais m'a aussi fourni de nombreuses occasions à titre de professionnel de la GCA. Comme on dit souvent, on récolte ce que l'on sème.

En effet, grâce à ma participation active aux conseils d'administration de l'AGCA Nouvelle-Écosse et de l'AGCA Nouveau-Brunswick et, pendant six ans, au conseil d'administration national de l'AGCA, j'ai étendu considérablement mon réseau de spécialistes de la chaîne d'approvisionnement et j'ai perfectionné grandement mes compétences. Je suis fier des liens que j'ai tissés et du travail que nous avons accompli, qui, je crois, a été très profitable pour les membres et pour la profession.

Quelle est la réalisation professionnelle dont vous êtes le plus fier?

J'ai eu une carrière très enrichissante, mais qui n'a pas suivi une voie toute tracée. Le fait d'avoir d'abord travaillé dans le domaine de la production et de l'exploitation, puis d'avoir ensuite œuvré dans le domaine des achats et de la logistique m'a permis d'acquérir la formation idéale pour travailler à titre de professionnel en gestion de la chaîne d'approvisionnement. J'ai aussi accordé une grande importance au perfectionnement professionnel, ce qui a rehaussé ma valeur sur le marché de la GCA. Le monde a beaucoup changé au cours des dernières décennies et il est plus essentiel que jamais de continuer à parfaire ses connaissances et de continuer à se perfectionner. Mon admission au programme de doctorat de l'Université de Hull plus tôt cette année me procure une fois de plus une occasion inégalée sur le plan professionnel et l'occasion d'élargir le champ de connaissances de la profession. C'est avec enthousiasme que j'envisage les prochaines années.