Le plagiat consiste à faire passer pour sien un travail dont quelqu’un d’autre est l’auteur, en totalité ou dans la majeure partie. Le candidat est censé citer la source des idées et des expressions utilisées dans les mémoires, les rapports, les devoirs, etc.

Politique en matière de plagiat (PDF, 209.46 Ko)

Le plagiat peut être involontaire et découler d’une mauvaise citation des sources d’information et de mauvaises habitudes de travail plutôt que d’un comportement intentionnellement contraire à l’éthique. Il faut toutefois reconnaître l’infraction et prendre les mesures appropriées afin d’en prévenir la récurrence.

Les candidats doivent citer au minimum le nom de l’auteur, le titre de la publication et l’année de publication. Cela inclut l’utilisation de documents relatifs au cas lorsqu’ils présentent leur réponse à un cas.

L’extrait suivant provient de l’École d’études commerciales de Harvard [traduction] :

Vous devez mentionner l’auteur de l’ensemble des citations textuelles, des déclarations factuelles paraphrasées et des idées empruntées. Les seuls éléments dont vous n’êtes pas tenu de citer l’auteur sont les faits de notoriété publique, comme l’année du premier krach boursier aux États-Unis. Cependant, si vous présentez des faits dans les termes d’un tiers, vous devez en citer l’auteur. En outre, si vous paraphrasez une quantité importante de renseignements tirés d’une source donnée, vous devez la citer. Harvard Business School Citation Guide Academic Year 2013-201, p. 5, http://www.library.hbs.edu/guides/citationguide.pdf.

La reproduction intentionnelle du travail d’un tiers en le faisant passer pour un original est contraire à l’éthique et ne sera pas tolérée.

Nous ne désirons pas empêcher les étudiants d’adopter les idées d’autrui; en fait, nous les y encourageons. Nous avons pour objectif d’inculquer l’habitude de mentionner les sources utilisées pour développer un argument. Cette politique a pour intention d’empêcher le candidat de reproduire le travail d’un tiers et de le faire passer pour sien, que l’auteur original soit un ancien étudiant au p.g.c.a., un étudiant actuel ou un auteur publié.

La conduite professionnelle de chaque membre est importante, car elle rejaillit sur l’AGCA, ses corporations affiliées, les corporations affiliées et tous ses membres. En qualité de professionnels en gestion de la chaîne d’approvisionnement, les membres sont tenus de se conformer au Code de déontologie (le Code) prescrit par l’AGCA et adopté par les corporations afin de maintenir l’intégrité de la profession, des corporations et de l’AGCA dans son ensemble. Toute infraction au Code peut entraîner des mesures disciplinaires supplémentaires.

La reproduction intentionnelle du travail d’un tiers en le faisant passer pour un original est contraire à l’éthique et ne sera pas tolérée.

Nous ne désirons pas empêcher les étudiants d’adopter les idées d’autrui; en fait, nous les y encourageons. Nous avons pour objectif d’inculquer l’habitude de mentionner les sources utilisées pour développer un argument. Cette politique a pour intention d’empêcher le candidat de reproduire le travail d’un tiers et de le faire passer pour sien, que l’auteur original soit un ancien étudiant au p.g.c.a., un étudiant actuel ou un auteur publié.

La conduite professionnelle de chaque membre est importante, car elle rejaillit sur l’AGCA, ses corporations affiliées, les corporations affiliées et tous ses membres. En qualité de professionnels en gestion de la chaîne d’approvisionnement, les membres sont tenus de se conformer au Code de déontologie (le Code) prescrit par l’AGCA et adopté par les corporations afin de maintenir l’intégrité de la profession, des corporations et de l’AGCA dans son ensemble. Toute infraction au Code peut entraîner des mesures disciplinaires supplémentaires.