Nous sommes heureux de fournir un rapport final sur le 2 ans du projet Approvisionneur énergique. Le rapport complet peut être téléchargé en anglais et en français

Rapport final (PDF, 897.08 ko)

Lors des nombreuses conversations tenues pendant le projet, il a été gratifiant d’observer le niveau de mobilisation et la créativité de bon nombre des équipes d’entreprise en abordant la conservation et la réduction de la consommation d’énergie.  Parmi les entreprises qui sont sur le point de créer un programme, il était évident que les outils et les études de cas fournis les aideraient à faire avancer leurs initiatives.

Visibilité d’ENERGY STAR dans la chaîne d’approvisionnement

Le sondage d’analyse comparative a révélé que la marque ENERGY STAR est largement reconnue par les professionnels canadiens de la chaîne d’approvisionnement (80 % de l’échantillon) et influence les décisions d’achat lorsqu’il est possible de tenir compte de facteurs autres que le prix.
Cependant, les agents en approvisionnement dans la chaîne d’approvisionnement ont identifié plusieurs obstacles au temps et à l’effort qu’ils peuvent consacrer à leurs rôles opérationnels afin de respecter leur passion d’intégrer la durabilité à leur milieu de travail. 

Le modèle actuel d’approvisionnement et de durabilité.

Les agents en approvisionnement ont pour mandat d’obtenir des produits et des services pour leur entreprise afin d’« alimenter » les exigences de leur organisation, qu’il s’agisse du déroulement des activités de fabrication ou simplement de fournitures de bureau pour que l’administration puisse fonctionner sans anicroche. Ainsi, ils effectuent souvent leurs tâches de façon urgente, dans un environnement trépidant où la nécessité d’acheminer les produits là où ils doivent être au moment où ils sont requis prend souvent plus d’importance que le type de produits de qualité obtenus, y compris les économies d’énergie.

Comme l’illustrent les études de cas et ce qui est également évident dans nos activités de mobilisation, l’entreprise moyenne peut avoir besoin de trois à sept ans pour bâtir une équipe de direction axée sur la durabilité, qui incorpore de nombreux intervenants au sein d’une organisation, jusqu’aux ressources en approvisionnement.

Accès aux données sur l’approvisionnement

Dans de nombreux cas, il était évident que les ressources en approvisionnement avaient un accès limité aux données sur les achats. Il était assez courant pour l’équipe d’approvisionnement d’établir un processus de soumission et d’achat pour les intervenants dont elle était responsable, afin de faciliter les contrats d’approvisionnement pluriannuels. Toutefois, après l’établissement initial des contrats, le service d’achats voyait rarement les points de données granulaires relatifs aux achats réellement effectués.

Autorité de partager les données d’entreprise sur l’approvisionnement

Dans des cas semblables, il a été déterminé que le service d’approvisionnement n’avait pas l’autorisation nécessaire pour partager les données à l’extérieur sans approbation.  L’opinion juridique a eu préséance sur le souhait de bénéficier de l’utilisation des outils.

Éclairage à DEL

De nombreuses entreprises ont prise des mesures pour inclure la technologie des DEL dans certains domaines de leurs activités. Les entreprises indiquent une amélioration de la santé et de la sécurité grâce à de meilleurs niveaux et à une meilleure qualité d’éclairage, tout en bénéficiant également d’une réduction des coûts d’entretien et d’énergie. Toutefois, la version actuelle du Calculateur d’économies simple n’inclut pas la technologie DEL.

Temps disponible

De nombreuses équipes d’approvisionnement ne disposaient tout simplement pas du temps nécessaire pour analyser et recueillir les données à partager avec le programme. Selon les systèmes d’achats utilisés, la tâche pouvait être effectuée de façon simple en une heure ou deux, ou elle pouvait prendre quelques semaines avec plusieurs personnes parcourant les fichiers manuels.

Recommandations

Il est recommandé :

  • Qu’un ensemble plus large de produits soit accessible dans le CES et d’autres outils afin d’inclure des produits d’éclairage à DEL. Comme la modernisation avec les DEL constitue une conversion facile pour les entreprises et que les DEL sont souvent le point de départ de projets d’économies d’énergie, il serait utile de mettre à jour la liste des produits applicables dans le CES et de la distribuer à tous les participants.
  • Qu’il y ait un emplacement centralisé (site Web) fournissant des renseignements ou des liens vers des sites où peuvent être trouvés des renseignements sur les subventions, les crédits, etc., pour l’achat de produits écoénergétiques ou la modernisation utilisant de tels produits.
  • Qu’une approche de formation continue vers l’établissement du coût de revient soit mise en place, afin de rendre visibles les coûts énergétiques croissants.
  • D’autres études de cas devraient être élaborées. Peut-être un modèle permettant l’autodéclaration par les entreprises, avec un prix remis au meilleur cas.
  • Qu’un ensemble de cours soit élaboré pour une spécialisation en durabilité pouvant être ajoutée aux titres de professionnel en gestion de la chaîne d’approvisionnement.
  • Que le site de partage des données reste ouvert, permettant ainsi aux participants qui ont suivi la formation de partager les données au fur et à mesure que les options en matière de durabilité continuent à mûrir dans les entreprises qu’ils représentent et que leur exploration et leur utilisation des outils se poursuivent.
  • Comme les webinaires attirent un public plus nombreux et réduisent les coûts de prestation par rapport à la formation sur place, il serait avantageux d’en organiser un au moins tous les trois mois, afin de continuer à développer et à renseigner ce public dans le domaine de la chaîne d’approvisionnement.